Direction de projet

Maria Katapodi

Prof. Dr. Maria C. Katapodi
University of Basel
» Profil sur dkf.unibas.ch

University of Basel
Plus d’informations

Prof. Katapodi a plus de 15 ans d’expérience dans l’accompagnement des femmes touchées par le cancer du sein et de leurs familles. Elle s’intéresse notamment à la prise de décision de ses patientes par rapport aux test génétiques et au dépistage du cancer, ainsi qu’à la question comment les membres de la famille gèrent le cancer héréditaire. Par ailleurs, elle souhaite sensibiliser le public à l’utilisation des consultations et des tests génétiques.

Adjoints à la recherche

Monica Aceti

Monica Aceti
University of Basel

University of Basel
Plus d’informations

Monica Aceti est socio-anthropologue et collaboratrice de recherche dans le cadre de l’étude CASCADE et DIALOGUE au Département de recherche clinique de la faculté de médecine de l’Université de Bâle. Elle s’intéresse aux logiques de communication entre les patients et leurs apparentés. Elle a auparavant coordonné un programme de recherche par forums citoyens sur les espoirs et les craintes en oncologie de précision au sein de l’Institut de Recherches Sociologiques (IRS) de l’Université de Genève.

Vasiliki Baroutsou

Vasiliki Baroutsou
University of Basel

University of Basel
Plus d’informations

Vasiliki Baroutsou est doctorante en recherche clinique à la Faculté de médecine de l’Université de Bâle. Jusqu’à présent, elle s’est principalement occupée de la mise en œuvre et de la conception d’études cliniques. Ses recherches les plus récentes portent sur la mise en œuvre d’interventions de santé numériques pour les porteuses du cancer du sein et leurs proches. Vasiliki est titulaire d’un Master en santé publique internationale de la Liverpool School of Tropical Medicine (LSTM) au Royaume-Uni.

PD Dr. med. Nicole Bürki

PD Dr. med. Nicole Bürki
University Hospital Basel (USB)

University Hospital Basel (USB)
Plus d’informations

Nicole Bürki est responsable du “Genetic counseling for familial breast and ovarian cancer” à l’Hôpital Universitaire de Bâle depuis juin 2013. Elle est membre actif du “Network for Cancer Predisposition Testing and Counseling” du Groupe Suisse de Recherche Clinique sur le Cancer (SAKK) et du Groupe de projet Cancer du sein de la SAKK.

Prof. Dr. Maria Caiata Zufferey

Prof. Dr. Maria Caiata Zufferey
University of Applied Sciences and Arts of Southern Switzerland (SUPSI)

SUPSI
Plus d’informations

Maria Caiata-Zufferey est Professeure de recherche qualitative en sciences sociales et de la santé au Département d’administration des entreprises, de la santé et des affaires sociales (DEASS) de la Haute école spécialisée de la Suisse Italienne (SUPSI). Elle y dirige le Centre de compétences pour les pratiques et mesures politiques sanitaires. Maria Caiata-Zufferey est titulaire d’un doctorat en sciences sociales de l’Université de Fribourg en Suisse. Dans le domaine de la génétique, elle s’intéresse particulièrement comment les femmes gèrent l’incertitude liée à leur prédisposition génétique pour le cancer du sein ou des ovaires, et quel rôle joue la communication dans cette situation.

Prof. Dr. Pierre O. Chappuis, MD

Prof. Dr. Pierre O. Chappuis, MD
Hôpitaux Universitaire Genève (HUG)

HÔPITAUX UNIVERSITAIRES GENÈVE
Plus d’informations

Pierre Chappuis est onco-généticien et responsable du Centre du sein de l’Hôpital universitaire de Genève (HUG).
Pierre Chappuis dirige le HUG Breast Center, qui a ouvert ses portes en 2011 et bénéficie du label de qualité de la Ligue suisse contre le cancer et de la Société suisse de sénologie depuis 2014. Il est également responsable du programme oncogénétique de l’hôpital, qui met l’accent sur les consultations oncogénétiques et le consensus multidisciplinaire.

Tobias Erlanger

Dr. Tobias Erlanger
University Hospital Basel (USB)

University Hospital Basel (USB)
Plus d’informations

Tobias Erlanger est titulaire d’un MSc en sciences en biologie et d’un doctorat en épidémiologie. Il est épidémiologiste clinique au Département de recherche clinique de l’Hôpital universitaire de Bâle. Ses travaux de recherche dans le cadre du programme MSc et PhD 2002 – 2007 au Swiss Tropical and Public Health Institute, se sont concentrés sur les causes et les mesures préventives de la transmission des maladies infectieuses en Tansanie et au Laos. Il a ensuite poursuivi sa carrière dans l’industrie pharmaceutique. Entre autres domaines, il a été actif dans les medical affairs, health technology assessment, outcomes research et meta-analyis. Par la suite, il est passé au Département de la santé du canton de Basel-Stadt. Il a mis en place un système de suivi pour les nouveaux groupes liés à la maladie (DRG) pour la comptabilité des patients hospitalisés. Après un retour à la recherche universitaire en technologie de l’information sur la santé au Canada et en soins de santé primaires en Suisse, il s’est installé à la Clinical Trial Unit en 2016. Actuellement, son travail est centré sur les questions méthodologiques des RCTs et sur la conception et l’analyse d’études dans divers domaines de la santé et de la médecine.

Muriel Fluri

Muriel Fluri
University Hospital of Bern (Inselspital)

University Hospital of Bern (Inselspital)
Plus d’informations

Muriel travaille comme Advanced Practice Nurse en conseil génétique à la Clinique d’oncologie médicale de l’Hôpital universitaire de Berne, Inselspital et comme assistante de recherche pour l’étude CASCADE au Département de recherche clinique de la faculté de médecine de l’Université de Bâle. Muriel Fluri est titulaire d’une Master en sciences infirmières de la Haute école spécialisée de Berne. Elle s’intéresse à la façon dont les personnes ayant une prédisposition génétique confirmée peuvent être mieux soignées par une infirmière de pratique avancée. 

Dr. med. Rosella Graffeo

Dr. med. Rossella Graffeo
Istituto Oncologico della Svizzera Italiana (IOSI)

Ente Ospedaliero Cantonale
Plus d’informations

Rossella Graffeo est médecin-chef en oncologie médicale à l’Istituto Oncologico della Sivzzera Italiana (IOSI) et directrice du service d’oncogénétique du département de génétique médicale. Ses principaux intérêts cliniques et scientifiques sont le cancer du sein et l’évaluation du risqué génétique chez les jeunes femmes.

Prof. Dr. med. Dr. phil Karl Heinimann, MD, PhD

Prof. Dr. med. Dr. phil Karl Heinimann
University Hospital Basel (USB)

University Hospital Basel (USB)
Plus d’informations

Karl Heinimann est professeur de génétique médicale à l’Hôpital universitaire de Bâle et au Département de biomédecine de l’Université de Bâle.
Karl Heinimann a plus de 15 ans d’expérience dans les consultations et les tests génétiques de patients et de familles ayant une prédisposition héréditaire pour le cancer. Sa recherche se centre sur la génétique du cancer héréditaire et sur les changements moléculaires dans les tumeurs.

Prof. Dr. Viola Heinzelmann-Schwarz

Prof. Dr. Viola Heinzelmann-Schwarz
University Hospital Basel (USB)

University Hospital Basel (USB)
Plus d’informations

Viola Heinzelmann-Schwarz est spécialiste en gynécologie et obstétrique, sous-spécialiste en oncologie gynécologique et responsable de la clinique gynécologique de l’hôpital universitaire de Bâle. Après des séjours d’études à Tübingen, Londres (UCL), Dunedin/Nouvelle-Zélande et Zurich, elle a terminé sa formation de gynécologue à l’hôpital universitaire de Zurich. Elle a reçu son Venia Legendi (privat-docent) à l’Université de Zurich en 2007. De 2008 à 2012, elle a travaillé comme sous-spécialiste dans l’un des plus grands centres de carcinome gynécologique d’Australie à Sydney. Son intérêt clinique et scientifique porte sur les carcinomes gynécologiques, en particulier les carcinomes ovariens.

Dr. des. Andrea Kaiser-Grolimund

Dr. des. Andrea Kaiser-Grolimund
University of Basel

University of Basel
Plus d’informations

Andrea Kaiser-Grolimund est anthropologue sociale à l’Institut des sciences infirmières de la Faculté de médecine de l’Université de Bâle. Andrea Kaiser-Grolimund est titulaire d’un doctorat en anthropologie sociale de l’Université de Bâle et s’intéresse aux relations de soins en milieu privé.

Helen Koechlin

Dr. Helen Koechlin
University of Basel

University of Basel
Plus d’informations

Helen Koechlin est postdoc à la Division de psychologie clinique et de psychothérapie de la Faculté de psychologie de l’Université de Bâle et est affiliée au Department of Anesthesiology, Critical Care and Pain Medicine du Boston Children’s Hospital, Harvard Medical School. Elle est titulaire d’un doctorat en psychologie de l’Université de Bâle et ses recherches portent sur des sujets liés à la psychologie de l’enfant et de l’adolescent, notamment le bien-être des enfants de parents gravement malades.

PD Dr. Christian Kurzeder, PhD

PD Dr. Christian Kurzeder, PhD
University Hospital Basel (USB)

University Hospital Basel (USB)
Plus d’informations

Christian Kurzeder est directeur du Breast Center, médecin-chef de la sénologie et médecin-chef adjoint de l’oncologie gynécologique à l’Hôpital universitaire de Bâle.
Christian Kurzeder est membre du PHB Oncology Cluster, qui vise à créer un centre multidisciplinaire de recherche translationnelle en soins de santé personnalisés pour le cancer. Dans ses travaux les plus récents, il s’est concentré, entre autres, sur la chirurgie oncoplastique de conservation du sein dans le cadre du traitement du cancer du sein.

Dr. Christian Monnerat

Dr. Christian Monnerat
Hôpital du Jura

Hôpital du Jura
Plus d’informations

Christian Monnerat est médecin-chef à l’unité d’oncologie de l’Hôpital du Jura, où il assure également des consultations d’oncogénétiques.
Il a obtenu son diplôme de FMH de médecine interne en 1997 et son doctorat en médecine en 1998 avec le prix de la faculté de médecine de Lausanne. En 1999, il a obtenu le titre de FMH en oncologie médicale. En 2001, il décroche son Diplôme universitaire européen de recherche clinique en cancérologie de l’Université de Paris XI et de l’Institut Gustave-Roussy, ainsi que la Maîtrise de Génétique avec mention de l’Université de Paris V et de l’Hôpital Necker-Enfants malades.

Prof. Dr. Olivia Pagani

Prof. Dr. Olivia Pagani
Centro di Consulenza Genetica Oncologica della Svizzera Italiana (CCGO)

Ente Ospedaliero Cantonale
Plus d’informations

Olivia Pagani a été directrice du Centro di Senologia della Svizzera Italiana, un centre certifié au niveau européen et suisse, jusqu’à 2018. Elle est responsable du Centre pour les consultations génétiques et sous-chef a l’Istituto Oncologico della Svizzera Italiana (IOSI). Les recherches de Olivia Pagani portent sur le cancer du sein chez les jeunes femmes et le cancer du sein avancé.

Carla Pedrazzani

Carla Pedrazzani
University of Basel

University of Basel
Plus d’informations

Carla Pedrazzani est doctorante en sciences infirmières à la Faculté de médecine de l’Université de Bâle et chargée de cours et chercheuse au Département d’économie d’entreprise, de santé et des affaires sociales (DEASS) de la Haute école spécialisée de la Suisse Italienne (SUPSI). Carla Pedrazzani est titulaire d’une maîtrise en sciences infirmières de l’Université de Turin (Italie). Elle  s’intéresse à les soins infirmiers en oncologie, à la communication dans les situations de prédisposition génétique aux tumeurs héréditaires et à la pratique infirmière dans le domaine de la génétique.

Prof. Dr. Nicole Probst-Hensch, MPH

Prof. Dr. Nicole Probst-Hensch, MPH
Swiss Tropical and Public Health Institute (Swiss TPH)

Swiss Tropical and Public Health Institute (Swiss TPH)
Plus d’informations

Nicole Probst-Hensch dirige le département d’épidémiologie et de santé publique du Swiss Tropical and Public Health Institute (Swiss TPH) et elle est professeur d’épidémiologie et sante publique à la Faculté de médecine de l’Université de Bâle. Elle est titulaire d’un doctorat en sciences pharmaceutiques et épidémiologie. Après qu’êlle a été nommée professeure adjointe au USC / Norris Comprehensive Cancer Center à Los Angeles, Nicole Probst-Hensch est revenue à l’Université de Zürich ou elle a obtenu son habilitation en 2004. En Suisse, elle a fondé le National Institute of Cancer Epidemiology and Registration (NICER) en tant que première directrice. Au Swiss TPH et est responsable du groupe chargé de l’épidémiologie génétique des maladies non transmissibles.

Dr. med. Manuela Rabaglio

Dr. med. Manuela Rabaglio
University Hospital of Bern (Inselspital)

University Hospital of Bern (Inselspital)
Plus d’informations

Manuela Rabaglio est spécialiste hospitalière à la Clinique d’oncologie médicale de l’Hôpital universitaire de Berne, Inselspital, où elle dirige également la Quality Assurance Clinical Trial Unit. Manuela Rabaglio est responsable des affaires médicales à l’IBCSG, Berne et a suivi sa formation professionnelle en Suisse et au Portugal. Manuela Rabaglio se concentre sur les consultations génétiques et la prévention du cancer du sein, des tumeurs gynécologiques et autres cancers héréditaires.

Marion Rudaz

Marion Rudaz
University of Basel

University of Basel
Plus d’informations

Marion Rudaz travaille pour l’étude CASCADE au Département de recherche clinique de la faculté de médecine de l’Université de Bâle. Elle a obtenu une maîtrise en psychologie de l’Université de Bâle et s’intéresse à l’influence réciproque des survivantes du cancer du sein et de leurs proches en termes de facteurs psychologiques et physiologiques.

Yu-Yin Su Allemann

Yu-Yin Su Allemann
University of Basel

University of Basel
Plus d’informations

Yu-Yin Su-Allemann est assistante de recherche au sein de l`Institut des Sciences Infirmières de la Faculté de Médecine de l’Université de Bâle. Yu-Yin Su-Alleman est titulaire d’une maîtrise en sciences infirmières de l’Université de l’Illinois à Chicago (UIC) et ses intérêts de recherche sont le regroupement et la gestion des symptômes au sein de la communauté des survivants du cancer du sein.

Dr. Monica Taborelli

Dr. Monica Taborelli
Centro di Consulenza Genetica Oncologica della Svizzera Italiana (CCGO)

Ente Ospedaliero Cantonale
Plus d’informations

Monica Taborelli travaille actuellement comme généticienne clinicienne au Centro di Consulenza Genetica Oncologica della Svizzera Italiana (CCGO) à l’Istituto Oncologico della Svizzera Italiana (IOSI). Elle est également l’une des organisatrices de la conférence internationale ESO-ESMO sur le cancer du sein chez les jeunes femmes qui a lieu chaque année dans le sud de la Suisse.

Dr. Valeria Viassolo

Dr. Valeria Viassolo
Hôpitaux Universitaire Genève (HUG)

HÔPITAUX UNIVERSITAIRES GENÈVE
Plus d’informations

Valeria Viassolo est oncogénéticienne aux Hôpitaux Universitaires de Genève (HUG). En 2003, Valeria Viassolo a terminé ses études de médecine à la Faculté de médecine et de chirurgie de l’Université de Gênes en Italie. Dans le cadre de ses études de troisième cycle à la même faculté, elle s’est spécialisée en génétique médicale et a rédigé sa thèse de doctorat sur le cancer héréditaire du sein et de l’ovaire. Valeria Viassolo a rejoint HUG en 2012. Elle est membre du Réseau pour les tests de prédisposition génétique et les conseils en matière de risque du Groupe Suisse de Recherche Clinique sur le Cancer (SAKK) et concentre ses activités cliniques et ses recherches cliniques et translationnelles sur les prédispositions génétiques du cancer.